news

Parlez-vous le INCI???

Céline Richard

Vous avez déjà vu ces lettres quelque part... sur vos produits cosmétiques... suivies en général d'une liste de mots plus incompréhensibles les uns que les autres!

La liste INCI pour International Nomenclature of Cosmetic Ingredients, est la liste des ingrédients cosmétiques avec leur nom réglementaire, correspondant à une norme internationale.

Cette norme a été créée en 1973 par la Cosmetic, Toiletry and Fragrance Association (CTFA), association américaine regroupant des fabricants de cosmétiques. En Europe, son utilisation est obligatoire depuis 1998 et doit apparaître sur l'emballage cosmétique.

En ce qui concerne les ingrédients d'origine végétale, sont indiqués sur l'étiquette leur nom botanique latin, les noms des molécules ou noms usuels sont donnés en anglais. Voici quelques exemples:

  • le beurre de karité = Butyrospermum parkii butter (shea butter)
  • huile de coco = Cocos nucifera (coconut) oil
  • huile d'olive = Olea europaea fruit oil
  • huile de son de riz = Oryza sativa bran oil
  • huile de noyau d'abricot = Prunus armeniaca kernel oil
  • huile de jojoba = Simmondsia Chinensis (jojoba) Seed Oil
  • huile d'amande douce = Prunus amygdalus dulcis oil
  • huile essentielle de bergamote = Citrus aurantium bergamia fruit oil
  • huile essentielle de géranium rosat = Pelargonium graveolens flower oil
  • etc.

Par convention, les ingrédients parfumés sont regroupés sous le nom « parfum », sans les détailler. Les colorants sont désignés par un Colour Index, qui s'écrit CI puis un nombre à 5 chiffres. Le code CI 75470 par exemple correspond au carmin obtenu à partir de la cochenille.

À chacun des ingrédients cosmétiques est attribué un numéro #CAS et un numéro #EINECS que l'on peut retrouver dans une base de donnée internationale appelée COSING. Ces numéros nous renseignent sur les propriétés physico-chimiques de chaque ingrédient et sur leur dangerosité.

Connaissez-vous les ingrédients de votre crème hydratante???

De nombreux articles de presse décriant les cosmétiques conventionnels sont sortis récemment et permettent une prise de conscience collective des risques pour la santé, liés à l'usage de cosmétiques dont les ingrédients sont issus de la chimie. L'étude comparative que choisir par exemple, dresse une liste des ingrédients à risque dans 185 produits vendus en supermarché ou en pharmacie.

Pour décripter et comprendre ce que contiennent vos produits cosmétiques, savoir quels sont les produits inoffensifs et ceux avec des ingrédients potentiellement dangereux (perturbateurs endocriniens, nanomatériaux, substances cancérigènes, substances issues de la pétrochimie etc.), un site est particulièrement bien fait: la vérité sur les cosmétiques

Voici quelques substances toxiques ou polluantes couramment utilisées dans les produits cosmétiques à fuir:

  • les PEG et autres matières éthoxylées, les plus courantes sont Sodium laureth sulfate (très présente dans les gels douche, savons "sans savon" et shampoings liquides), Ceteareth X ou Y, Butoxynol, Polyéthylène glycol...
  • les silicones, EDTA, pas écologiques du tout, les plus utilisées sont Cyclohexasiloxane, Dimethicone, Hexamethyldisiloxane... à ne pas confondre avec le "coco silicone" utilisé en cosmétiques naturels et bio comme lissant, gainant et entièrement naturel
  • les perturbateurs endocriniens, les mots contenant "-paraben", "-phtalate", "nonyl-", phenoxyéthanol, benzophenone, oxybenzone 8...
  • BHT, BHA, méthylisothiasolinone, triclosan  qui sont des substances irritantes
  • les huiles minérales, huiles esthérifiées et dérivés pétrochimiques: Petrolatum, Cera microcristallina, Paraffinum liquidum, Coco caprylate caprate, Octyldodecanol, caprilic/capric triglycérides... ce sont des corps inertes qui n'ont aucune utilité pour la peau et qui peuvent s'accumuler dans le foie à long terme lorsqu'ils sont ingérés (baumes, rouges à lèvres... )
  • les alcools gras synthétiques: Stearyl Alcohol, Cetyl alcohol, hexadecanol...

La liste est très longue malheureusement, c'est pourquoi choisir un bon label biologique comme Nature & Progrès ou BDIH est déjà une bonne solution pour échapper aux ingrédients chimiques nocifs.